D’après Google, les logiciels injectant du code personnalisé dans le navigateur sont susceptibles d’empêcher ce dernier de fonctionner correctement. Ainsi, Chrome a décidé de bloquer ce type de logiciels, impactant ainsi majoritairement les antivirus.

En effet, la plupart d’entre eux injectent donc leur propre code dans le but de vérifier la fiabilité des sites consultés. Or, depuis peu, des utilisateurs ont rapporté l’apparition de messages les invitant à désinstaller leurs logiciels antivirus. AVG, Avast, Bitdefender, Kaspersky et Malwarebytes sont notamment touchés.

Cela pourrait être un moyen pour Chrome de mettre la concurrence de côté dans le but de promouvoir son nouvel antivirus intégré depuis peu ; en revanche, demander à l’utilisateur de désinstaller son antivirus est quelque peu abusif…

La situation pourrait n’être que temporaire puisque les logiciels de sécurité pourraient bientôt être de nouveau être autorisés à agir à condition qu’ils publient une extension sur le Chrome Web Store. Reste à voir comment les sociétés d’antivirus vont procéder…

Si vous avez trouvé une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Commentaires Facebook
Promotion