fbpx

ENTREPREUNARIAT : Interview de Lucie Burckel

Auteur

Steven.D
Steven.Dhttps://actumonde.fr
Rédacteur pour ActuMonde.

Partager

Vous l’avez sûrement vu lors de l’émission “Qui veut être mon associé?” diffusée sur M6, Lucie Burckel, jeune entrepreneuse a retenue l’attention du jury suite à ses créations : “Les Cartes de Lulu”. Le principe? Des cartes faites à partir de papier biodégradable et remplies de petites graines non traitées. Pour vous, nous l’avons interviewé sur son activité entrepreneuriale qui forge respect et admiration.

1 – Présentez-vous… qui êtes-vous ? Quand avez-vous commencé d’entreprendre ? Et pourquoi ?

Je m’appelle Lucie, j’ai 21 ans et je suis Alsacienne. J’ai toujours aimé entreprendre, petite à la colonie de mon papa on avait cette après midi “mini-ville” où l’on « jouer » à être un commerçant : taxi, coiffeur, postier, et je sais que j’adorais trouver des idées pour mieux vendre les crêpes et les barbes à papas (comme par exemple les crêpes Mickey ou proposer de faire sa barbe à papa au client)  évidement avec des faux billets..

J’ai aussi toujours aimé les cartes postales (peut-être aussi parce que on reçoit des cartes en colonie et que j’y passais tous mes étés?)
Du coup en 2018, à coté de mes études qui ne me plaisaient pas, je me suis lancées, j’ai créé mon petit site (en 2 mois parce que j’ai tout fait seule, commencé un job étudiant au Leclerc pour financer le stock de départ) et je me suis lancée en proposant différentes cartes d’éditeurs français sur mon site!

“J’avais donc cours la semaine, caisse le samedi et les cartes de lulu le dimanche.”

En juin, je me suis dit que ce serait vraiment chouette d’avoir ses propres cartes, et j’ai toujours bien aimé cultiver mon petit potager, et ma mamie utilise du ruban de graine, ça a fait tilt et je me suis dis pourquoi ne pas faire des cartes qui seraient un peu magique et que l’on pourrait planter une fois appréciée… c’était le véritable début des cartes de Lulu telle que l’on le connais aujourd’hui! J’ai commencé avec ma petite valisette, trois cartes que j’avais illustrés et mon plus beau sourire pour aller démarcher des potentiels revendeurs, pas facile, quand on est jeune, déjà, on est pas vraiment pris au sérieux, et pareil pas facile de recevoir des critiques sur ces illustrations!
Et au final ça a bien commencé, en octobre j’ai lancé une collaboration avec Delphine Balme, 10 cartes (aujourd’hui on en a 46 ensemble!) et je ne me suis plus arrêtée depuis, en faisant d’une passion, une activité à plein temps puisque en avril, j’ai laissé tomber mes études, et en août j’ai arrêté le E.Lerclerc pour être 100 % dans les cartes de Lulu

2 – Comment l’idée de faire des cartes avec des graines vous est venue ?

Comme dis plus haut, avec ma mamie, le ruban de graines existent depuis super longtemps et permet de planter tout joliment dans le jardin! J’ai juste revisité pour en faire des jolies cartes à planter!

3 – Parlez-nous de votre passage dans l’émission sur M6…

Le stress, le stress, le super stress! À la télévision, on le voit peut-être moins, mais j’ai appris mon pitch par coeur, je l’ai ensuite récité plus vite que jamais devant les investisseurs tellement j’étais stressée, je suis plutôt une personne à question qu’une personne à piste, heureusement tout le monde était hyper bienveillant! Cette aventure à commencé par un non, j’ai été contacté par Morgane de Sony, et quand elle m’en a parlé d’abord j’ai simplement refusé, à coté de mon job et de mes études cela semblait être de la folie! Et puis finalement, avec mes parents ont s’est dit que ça ne coûtait rien de participer à la sélection et que la chance que je passe toutes les étapes étaient fines, et finalement, qui est-ce qui est passé sur M6? En passant toute la sélection, je me suis dis que si il croyait en mon projet, y’avait pas de raison, que ce soit les journalistes, Sony, M6 tout le monde était hyper motivant, et je me suis dis, encore une fois hésitante parce que à 21 ans, on est censé faire des études, pas tout lâcher pour vivre un rêve un peu fou, il faut se lever de bonheur, et j’ai tout lâcher pour me consacrer aux cartes de Lulu peu après le tournage de l’émission en août (parce que bon, si Marc Simoncini investi, il faut bien lui montrer que ça vaut le coup!)

4- Quoi de neuf depuis l’émission ?

Depuis l’émission, des nouvelles cartes, de nouvelles illustratrices, les blisters biodégradables sont bien là,  le petit stocker avec le drapeau français aussi! Des nouveaux bureaux (parce que bon chez moi, à la maison cela devenait un peu compliqué), et bientôt la première stagiaire des cartes de Lulu, qui s’appelle.. aussi Lulu (le hasard fait quand même bien les choses!)

5- Des projets futurs concernant « Les Cartes de Lulu » ?

Tellement de projets et si peu de temps, de nouvelles illustratrices (encore) arrive bientôt, les minis à planter qui avant était uniquement en cadeau on rejoins le site suite à la demande, des minis doubles spéciale fleuriste arrive tout bientôt, et les faire part de mariage et de naissance personnalisé sont en cours de création, un nouveau site est aussi arrivé (suite aux nombreuses tentatives de piratages après l’émission, un des seul coté négatif! ! (Ah oui, je l’avais dit, chez les cartes de Lulu je ne m’ennuie pas!)

6- Un conseil pour celles et ceux qui souhaiteraient se lancer ?

Un conseil, se lancer, (je sais c’est plus facile à dire qu’à faire) mais tente le coup, qui ne tente rien n’a rien, et par exemple en micro-entreprise (le statut que j’avais au lancement des cartes de Lulu) on ne paye que si l’on vend et que ça marche, donc 0 risque! Et surtout bien s’entourer, sans toute ma famille autour, jamais je n’en serai arrivé là!

7- Un dicton, une phrase de motivation ?

Je dis toujours deux choses, qui ne tente rien n’a rien et qu’il faut se lever de bonheur!

Merci à Lucie de m’avoir accordé du temps. Vous pouvez retrouver toutes ses créations sur son site.
> L’ENGAGEMENT : Interview de Baptiste Fabry

Commentaires Facebook

Publicité

Commentaires Facebook

Garder une longueur d'avance sur COVID-19 - #RestezChezVous

N'oubliez pas les gestes barrières ! - Lavez-vous très régulièrement les mains avec du savon ou une solution Hydro-alcoolique - Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir - Utilisez des mouchoirs à usage unique puis jetez-les - Saluez sans serrer la main et arrêtez les embrassades

ACTUMONDE

GRATUIT
VOIR