fbpx

Lycéens : les manifestations s’amplifient et dégénèrent!

Auteur

Share

Depuis 1 semaine, les lycéens de toute la France manifestent en raison de la réforme du baccalauréat, de la plateforme Parcours Sup’ et pour soutenir les gilets jaunes. Ces manifestations s’amplifient peu à peu et dégénèrent à certains endroits…

  • Pourquoi et qui ?

Il s’agit de tous les lycéens de toute la France, que ce soit des Secondes, Premières ou Terminales, ils sont tous aux premières loges pour bloquer et manifester devant leur lycée. Environ 90% des lycéens ont les mêmes revendications : “Nous manifestons pour la réforme du lycée, celle du baccalauréat et celle de la plateforme Parcours Sup”

Certains rajoutent même qu’ils manifestent pour soutenir le mouvement des gilets jaunes, en soulignant : “Nous ne sommes pas dupes, nous savons très bien ce qui se passe en ce moment en France, il s’agit de notre avenir, nous devons nous aussi exprimer notre mécontentement et manifester avec eux”

  • Quelles Académies sont le plus touchées par ces manifestations lycéennes ?

Toutes les Académies sont bien évidemment touchées mais certaines le sont plus que d’autres. L’Académie de Lille, de Clermont-Ferrand, de Lyon, de Paris, de Dijon, de Aix-Marseille et de Nice sont les plus touchées par ce mouvement. En effet, ce jeudi 06 Novembre, 200 lycées ont lancé un appel au “blocus général” et les résultats n’étaient pas souvent très convaincants…

  • Les forces de l’ordre doivent-ils passer à l’action ?

Les forces de l’ordre ne passent pas forcément à l’action, mais cela dépend du type de manifestation. Dans certains lycées les manifestations se passent de manière pacifistes, tandis que dans d’autres lycées, les manifestations dégénèrent à cause des casseurs, c’est à ce moment-là que les forces de l’ordre interviennent.

Voici un extrait d’une manifestation qui a dégénérée au lycée Auguste Béhal de Lens, dans les Hauts-de-France, ce jeudi 06 Novembre à 9h, où 4 lycées se sont réunis dont le lycée Béhal, le lycée Condorcet, le lycée Voltaire et le lycée Robespierre :

Il y aura eu, au total, lors de cette manifestation, 11 individus interpellés par les CRS et 8 policiers blessés.

  • Quand est-ce que ce sera fini ?

Pour le moment, nous en savons rien. Il est fort probable que les lycéens recommencent leur mouvement dès la semaine prochaine avec davantage de violence, “jusqu’à ce que l’on se fasse comprendre par le gouvernement”, ont cité les représentants des manifestations lycéennes.

Commentaires Facebook

Commentaires Facebook

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :