fbpx

Tech’o Tour : Oppo Reno 2

Auteur

Théo Simon
Théo Simon
Bien le bonjour ! Je me présente, Théo, technophile incompris dans la société moderne. Je préfère parler de philosophie que de caractéristiques en tech.

Partager

Bienvenue dans ce quatrième Tech’o Tour ! Ce concept a pour but de vous donner un retour d’utilisation sur un produit, ça sera donc subjectif, et non objectif !

Présentation
Le Oppo Reno 2, annoncé en octobre 2019, est le deuxième smartphone de la gamme Reno. Pour rappel, cette gamme destiné aux “jeunes” doit s’acquitter de plusieurs critères comme une bonne batteries, une bonne fluidité, des photos exploitables… Le premier modèle avait réussit à remplir ce cahier des charges, qu’en est-il de son successeur ?

Un design maîtrisé
Par rapport au premier Reno, le design est similairement le même : Un grand écran OLED de 6,5 pouces, très peux de bords, une caméra en forme d’aileron de requin… On retrouve aussi cette finesse de design où tous les capteurs dorsaux sont sous le châssis, on a donc pas de modules protubérants. Comme sur le premier Reno, on a une petite bille en céramique permettant justement de surélever en un point le téléphone lorsque celui-ci est posé sur une surface plate et d’éviter les rayures sur les modules photo. On peut noter aussi que la coque fournit est très qualitative, avec cet effet cuir, en plus d’être jolie. Une petite attention qui fait la différence par rapport à la concurrence.

Des performances en hausses
En passant du Snapdragon 710 au 730G avec 6Go de ram, le gain en puissance est intéressant. En effet, le Reno 2 se veut très fluide, avec très peux voir aucun ralentissement dans l’interface ou dans des jeux comme Call Of Duty Mobile, qui tournent sans aucun problème. Même si théoriquement, il est moins puissant qu’un Find X par exemple, en pratique cette différence ne se fait pas ressentir. De plus, le téléphone ne chauffe quasiment pas dans les sessions de jeux, ce qui permet un confort non négligeable. C’est donc un très bon choix de la part de la marque d’avoir misé sur ce SOC.

Une autonomie impressionnante
Avec une batterie de 4000mAh, et un processeur peux énergivore, on tient facilement deux jours avec une utilisation assez intense : Réseaux sociaux, jeux, photos, vidéos… L’optimisation faîte à ce niveaux est bluffante, c’est très agréable de passer une journée sans avoir besoin de recharger son smartphone ou se limiter dans son usage. Avec le VOOC 3.0, le téléphone se recharge de 0 à 100% en 1h30, mais les 50 premiers pour cents se font en 30 minutes, de quoi tenir facilement une demi-journée.

Une évolution photographique bienvenue
Un point qu’on pouvait critiquer au premier Reno était son manque de polyvalence en photo, ce problème étant résolu avec le Reno 2. Celui-ci possède un ultra grand angle, un grand angle, un téléobjectif en 2X et un capteur macro. Cet ensemble permet de capturer des photos de très bonne qualités en pleins jour, le résultat est vraiment satisfaisant et sera tout à fait exploitable en tant que photos souvenirs ou de vacance par exemple. La chose la plus intéressante reste le téléobjectif pouvant aller en 5X hybride, capturant une photo sans perte de détail. On peut aussi noter que le suivi colorimétrique entre les différents capteur est très bon, permettant une linéarité entre plusieurs photos.

En photo de nuit, le résultat est correct, sans non plus être extraordinaire. Il faut cependant éviter l’ultra grand angle et le téléobjectif, où le résultat n’est pas exploitable suite à un lissage trop important. Cependant, en restant sur le grand angle, on peut prendre des clichés très sympas pour un usage personnel. Le mode nuit proposé par Oppo force une surexposition détériorant plus les photos qu’autre chose, mieux vaut rester en automatique pour avoir un résultat bien plus naturel et joli.

Toujours vivant, toujours debout
Si il y a bien quelque chose que ce Reno 2 possède et qui devient de plus en plus rare est son port Jack. Ironiquement, possédant un smartphone sans Jack, je m’en suis quand même servi, surtout dans les voitures sans Bluetooth, ou le jour où mes écouteurs sans-fil n’avaient plus de batterie. Le son sortant de ce Jack est très bon, et au delà de ça, cette retrouvaille un peu nostalgique, je dois bien l’avouer, ne fut pas désagréable.

ColorOS 6.1, toujours aussi bien
Vous me connaissez, je suis un fervent défenseur de ColorOS, cette interface que je chéri tant. Toujours aussi pratique, dans sa version 6.1, on a le droit à une nouvelle application native : SoLoop. SoLoop est un logiciel de montage permettant de réaliser des vidéos travaillées facilement sans avoir des connaissances poussées dans ce domaine. C’est une excellente idée d’avoir développé une telle application, permettant à ColorOS d’être de plus en plus complet.

Le Reno 2, un smartphone quasiment parfait
Lancé à 499€, ce Reno 2 est vraiment impressionnant, ne pêchant sur aucun point, il est difficile de se dire comment Oppo a pu réaliser l’exploit de le commercialiser à ce tarif. C’est le smartphone de référence dans cette gamme de prix, la concurrence ne proposant pas un équivalent aussi bien équilibré.

Commentaires Facebook

Publicité

Commentaires Facebook

Garder une longueur d'avance sur COVID-19 - #RestezChezVous

N'oubliez pas les gestes barrières ! - Lavez-vous très régulièrement les mains avec du savon ou une solution Hydro-alcoolique - Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir - Utilisez des mouchoirs à usage unique puis jetez-les - Saluez sans serrer la main et arrêtez les embrassades

ACTUMONDE

GRATUIT
VOIR