fbpx

WAC 2019 : Aude Lemordant et Louis Vanel sont sur la première marche du podium et la France est sacrée championne du monde de voltige aérienne par équipe !

Auteur

Share

Beaucoup d’émotions pendant ces championnats du monde de voltige aérienne ! Mais c’était sans compter sur l’équipe de France, qui a successivement réalisé des scores incroyables et des remontées fantastiques lors des épreuves, gagnant chaque jour une première place au classement provisoire. La météorologie, tout comme les ordres de passage tirés au sort, ont maintenu une pression permanente sur les pilotes.

• Quelques mots des champions…

Que pensez-vous de cette victoire ?

Aude Lemordant (triple championne du monde) : « Je suis très contente de conserver ce titre de championne du monde pour les deux prochaines années et de partager le podium avec Louis Vanel, qui est un très bon pilote et humainement exceptionnel. Aucune compétition ne se ressemble et l’on prend à chaque fois le risque de perdre ou de gagner. Notre principal concurrent, c’est soi même. Cette année, il y a eu de très belles batailles, ce fut difficile pour les femmes et une compétition très serrée pour les hommes. L’entraîneur, Patrick Paris, a une expérience énorme et a su encourager chaque pilote tout au long du championnat pour surmonter les différents aléas quotidiens. »

Louis Vanel (champion du monde 2019) : « C’est l’aboutissement de 2010 lorsque j’ai commencé à voler. Tout est arrivé très vite et c’est encore frais mais c’est génial ! Je ne réalise pas encore cette victoire d’autant plus que le dernier vol de la quatrième épreuve n’était pas mon meilleur vol. En sortant de l’avion, je pensais avoir perdu. Ce fut une surprise d’autant plus agréable quand j’ai découvert mon classement. Je garde les pieds sur terre tout en étant très heureux de cette victoire. »

Comment avez-vous su gérer votre stresse ?

Aude Lemordant : « Je n’ai pas eu de chance. Plusieurs facteurs m’ont été défavorables. À commencer par le tirage au sort dès le premier jour lors de l’épreuve 1 où, finalement, je suis partie en premier malgré un ordre de passage initialement prévu au milieu des 61 participants. Puis il y a eu le « zéro » fatal lorsque j’ai omis deux figures. Un manque de chance car un Airbus A330 est passé au FL 70, et c’est impressionnant de voir le géant si proche de la verrière mais surtout, cela déconcentre. Le temps de revenir dans la boucle, j’avais raté un passage difficile où les risques d’erreur étaient importants. C’est comme ça : ce fut dur, il a fallu gérer la pression et ne rien lâcher.  »

Louis Vanel : «  Les trois derniers jours furent les plus éprouvants, d’autant plus que Mikhael Mamistov et Alexandre Orlowski sont des candidats redoutables. Pour gérer l’attente, je ne m’intéressais pas aux résultats. Sans Patrick Paris, l’entraineur national, je n’aurais pu savourer cette victoire car il a été vital dans la gestion de mon mental. C’est un super coach qui sait transmettre son expérience. Étant originaire de Cahors, je tiens à remercier particulièrement mon premier instructeur, André Salesses de l’aéro-club de Villeneuve-sur-Lot et Gilbert Julien qui m’a initié à la voltige ainsi que Mickaël Brageot qui m’a donné mes vraies premières leçons de voltige.  »

Travailler en équipe, est-ce facile ?

Aude Lemordant : « Nous travaillons ensemble tout au long de l’année, ce qui nous permet de bien nous connaître : on prépare les programmes, on briefe et debriefe ensemble pour une vraie synergie. C’est une très belle victoire car nous représentons un pays, et au delà du titre individuel, l’Équipe de France démontre une fois de plus son excellent niveau. »

Louis Vanel : « Il règne une super ambiance au sein de l’Equipe de France et grâce à Mika et Thomas Libaud avec qui je partage le même avion, on s’entraide mutuellement. La force de l’Équipe de France réside dans son excellent niveau, qui, comme l’histoire le démontre, s’enrichit de l’expérience de chacun afin de conserver son titre. »

• L’épreuve de Free Style

Laissons maintenant les pilotes se reposer pour l’épreuve de Free Style où ils pourront laisser exprimer tout leur savoir-faire au travers de figures libres sur un rythme effréné.

Commentaires Facebook

Si vous avez trouvé une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Commentaires Facebook

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :