Un scénario rappelant celui de l’Hyper Casher. Ce vendredi 23 mars, trois attaques distinctes terroristes ont fais 3 morts et au moins 5 blessés.

  • Première victime : un passager d’une voiture

L’assaillant, Redouane Lakdim, d’origine marocaine et âgé de 26 ans, a volé une voiture tôt le matin, en blessant et en tuant le passager à Carcassonne.

  • Des CRS visés, un grièvement blessé

Moins de 15 minutes après, le fiché S tire à plusieurs reprises sur une brigade de CRS rentrant d’un footing et non armée. Un d’entre eux a été blessé par balle, sans avoir son pronostic vital engagé.

  • Un Super U théâtre d’une prise d’otages fatale

A 11h15, le suspect connu des services de police pénètre dans le supermarché : il tire à plusieurs reprises tout en criant Allah Akbar. Deux clients sont morts. Au milieu de l’après-midi, un gendarme propose qu’il prenne la place d’une otage, chose acceptée par le preneur d’otage. Peu après, l’assaut débute : Redouane Lakdim est abattu, 2 membres du GIGN ainsi que le gendarme sont très grièvement blessés.

  • Daesh revendique les trois attaques

Peu avant 16 heures, l’État Islamique diffuse via son agence de presse sa revendication à propos des attaques. L’assaillant était “un soldat de l’État Islamique, qui est passé à l’attaque pour répliquer aux assauts de la coalition”.

  • Cellule de Crise en présence de Macron et Philippe

Une cellule de crise, présidée par le président Emmanuel Macron et le Premier Ministre Edouard Philippe, se tiendra au cœur de Place Beauveau, à partir de 17h00.

Enfin, le procureur de la République François Mollins tiendra une conférence de presse à partir de 19h30, à suivre en live-tweet sur notre compte Twitter @ActuMonde_off.

 

 

Promotion

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.