Paul Bocuse est mort, la Gastronomie est en deuil. Monsieur Paul, c’était la France. Simplicité & générosité. Excellence & art de vivre. Le pape des gastronomes nous quitte. Puissent nos chefs, à Lyon, comme aux quatre coins du monde, longtemps cultiver les fruits de sa passion“. Tels sont les mots de Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur et ancien maire de Lyon, annonçant la mort de Paul Bocuse, le chef français triplement étoilé depuis 1965.

Désigné “Cuisinier du siècle” par Gault et Millau, “Pape de la gastronomie” en 1989 puis “Chef du siècle” en 2011, Monsieur Paul nous a quitté ce matin aux environs de 10 heures. Il était Grand-Officiel de l’ordre national du Mérite, Commandeur de la Légion ainsi que Meilleur ouvrier de France. En 1987, il fonde les Bocuse d’Or, un des plus prestigieux concours de gastronomie au monde.

Le chef cuisinier est mort à l’âge de 91 ans dans sa ville natale, à Collonges-au-Mont-d’Or (dans la métropole de Lyon).

A l’heure où ces lignes sont écrites, plusieurs médias comme BFMTV ou LCI sont en Édition Spéciale. Les journaux de 20H de TF1 et de France 2 devraient évoquer très longuement la mort de Monsieur Paul.

Un article récapitulant les divers hommages à Monsieur Paul sera rédigé prochainement sur ActuMonde.

Pour suivre les actualités en temps réels, suivez @ActuMonde_off sur Twitter.

 

Si vous avez trouvé une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Commentaires Facebook
Promotion