À Beausoleil dans les Alpes-Maritimes, un collégien de 11 ans s’est suicidé ce jeudi 15 novembre après avoir reçu deux heures de colle par un professeur.

  • Le contexte

Le jeune adolescent de 11 ans a reçu deux heures de colle de la part d’un de ses professeurs pour avoir sorti son téléphone en classe alors que cela est interdit par le règlement intérieur de l’établissement. Le drame a eu lieu entre 17h00 et 17h30 à la sortie des cours du collège publique Bellevue.

Il se serait dirigé vers l’arrêt de bus avec ses copains pour rentrer chez lui et a annoncé à ses camarades qu’il souhaitait mettre fin à ses jours. Les camarades du jeune garçon sont montés dans le bus sans lui et l’ont vu continuer à marcher. Ils ont tout de suite tenu au courant leurs parents qui ont passé le message à la famille de la victime. Les adultes se sont rendus sur place et ont découvert le corps de leur enfant sous un pont, décédé.

  • Il avait une peur panique

Le collégien de 11 ans aurait eu une peur panique des reproches faites par son professeur qui lui a retiré son téléphone après l’avoir vu l’utiliser. Les conséquences ont été traduites par deux heures de colle.

  • L’après-coup

Une cellule psychologique a été mise en place ce vendredi dans le collège de Bellevue, organisé par le rectorat. Le Maire de Beausoleil a rencontré la famille de la victime dans la journée. Une enquête est ouverte au niveau judiciaire.

Promotion