Il est possible que cela coûte des vies en exposant les personnes au harcèlement […] Il est possible aussi que quelqu’un meure dans une attaque terroriste coordonnée à travers nos outils“.

Ces propos proviennent d’un texte rédigé par un conseiller très proche de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook. Il ajoute que “la triste vérité est que nous voulons tellement connecter les gens que tout ce qui nous permet de le faire plus souvent est de facto bon“.

Même si ces termes choquent et provoquent de la stupéfaction, le patron du réseau social rassure en assurant que le texte avait pour but de créer une débat interne du réseau social.

Ce mémo a été rédigé en 2016, mais encore aujourd’hui, des membres de Facebook soutiennent Andrew Bosworth, le responsable de ce texte.

 

Promotion