fbpx

Netflix s’embrouille avec la suppression d’épisodes de South Park

Auteur

Share

South Park, série américaine connue pour son langage vulgaire et pour aborder des thématiques plutôt taboues (politique, sexualité ou encore religion) est arrivé sur le catalogue de Netflix France le 27 septembre. Ou du moins, en partie : seules les saisons 15 à 21 ont été diffusées. Encore du moins, en partie. Car plusieurs épisodes de ces saisons ont été retirés, dont les raisons ont engendré une polémique, -dont Netflix aurait pû se passer au vu des tulmutueux prochains mois, décisifs pour l’avenir de la plateforme-. Explications :

Netflix assume la censure… avant de se rétracter

Alors que de nombreuses personnes ont été déçues de ne pas avoir eu accès aux quinze premières saisons, leur peine à été amplifiée après s’être rendu compte que de nombreux (NDLR : 10) épisodes aient été enlevés du catalogue. La plateforme de vidéo à la demande a pourtant tenté de cacher ce choix en reclassifiant les épisodes. L’épisode 3 de la Saison 15 est donc devenu l’épisode 2, le cinquième est devenu troisième.. Netflix a répondu face aux doutes et à la stupéfaction de ses utilisateurs : la plateforme assume le choix d’avoir supprimer quelques épisodes, ces derniers étant pour elle “dénigrants pour certaines communautés […] selon les autorités audiovisuelles“. Plus loin, le compte Twitter de Netflix concède que “s’ils pouvaient diffuser les épisodes censurés, ils l’auraient fait“. Quelques minutes après, le compte Twitter de la plateforme affirme que c’est un “ERRATUM”. Il n’y aurait alors pas de censure -comme afirmée précedement- mais juste pas d'”ayant-droits

Pourquoi la censure ne passe pas ?

Plusieurs point remettent en cause la décision d’avoir censurer des épisodes. Tout d’abord, pour un utilisateur de Twitter (voir Tweet en question plus bas), cette décision est un “danger en terme d’éthique et de confiance” qui pourrait supposer la modification d’autres oeuvres sur la plateforme. Aussi, on peut se montrer curieux face à cette décision, lorsque nous savons qu’Amazon Prime a choisi de diffuser la totalité des saisons et des épisodes de la série. La chaîne Game ONE, elle aussi, diffuse toutes les saisons. De plus, la CSA a rappelé il y a quelques instants à Libération que “le CSA ne peut se prononcer sur les programmes avant qu’ils ne soient diffusés” et qu’il ne s’agit que de “prérogatives“. Enfin, cettte décision ne passe tout simplement pas car, dans d’autres épisodes, des contenus discriminatoires ou dénigrants sont présents. Par exemple, dans l’épisode “1%” diffusé sur Netflix, Cartman (un personnage de la série) est mise à part en raison de ses mauvais résultats sportifs et de son obésité. Ce dernier accuse aussi les Noirs d’être intouchables.

Une polémique de + dont Netflix aurait pu se passer

Dépossesion des franchises Pixar et Marvel, (Toy Story 3, Saga Iron Man, Avengers 1 et 2…), annulation de The OA (série Netflix appréciée par beaucoup), le hastag #cancelNetflix poussant les utilisateurs à se désabonner de la plateforme en raison du non-renouvellement du catalogue et de la hausse des prix, arrivée prochaine de concurents géants (Disney+ et ses franchises Star Wars, Marvel, Dessin-animés Disney, Pixar, 21th Fox [Les Simpsons], Disney Channel ou encore National Geographic, Amazon Prime, Apple TV+ où le géant américain a promis d’y investir plus de 6 milliards de dollars).. Cette combinaison d’évènements terribles pour Netflix peut entraîner la chute de ce dernier, qui n’arrive pas à se renouveler et dont les derniers chiffres en outre-Atlantique voient rouge. Les prochains mois seront fatidiques.

Commentaires Facebook

Si vous avez trouvé une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Commentaires Facebook

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :